Ethiopie

L’Éthiopie, pays très pauvre et le plus déforesté du continent, ne peut endiguer les phénomènes de désertification des sols et de la malnutrition des populations. Un projet ambitionne de reconstituer le couvert forestier des collines avoisinantes de la commune de Kemkem, (nord de l’Éthiopie). Initié par la fondation Green Ethiopia avec la collaboration des coopératives paysannes, le projet vise à créer plusieurs pépinières (gérées par des femmes). Plantés après la saison des pluies, ces arbres entravent l’avancée d’une désertification programmée.  

 

Contribution

- Accroissement de la couverture forestière d’une zone condamnée à la désertification.

- Amélioration de la capacité d’infiltration de l’eau dans les sols réduisant le ruissellement et donc l'érosion hydrique.

- Régénération de la biodiversité durement mise à mal par les sécheresses et la déforestation.

- Création d’emplois pour la gestion des pépinières.

- Amélioration des conditions de vie des populations rurales grâce à une meilleure gestion des ressources naturelles.

- Lutte contre le changement climatique grâce à la fixation du CO2 par les arbres.

 

ONG Partenaire

Green Ethiopia est une ONG suisse engagée dans la reforestation de l’Ethiopie. Chaque année, la fondation procède à la plantation de plus de 5 millions d’arbres. L’objectif est d’enrayer la désertification qui menace toute une partie du pays et de sensibiliser les populations rurales aux enjeux environnementaux. 

Arbres plantés

4007 / 15000

pour reboiser un bassin versant

26.713333333333

Espèces plantées

Acacia, Cordia d’Afrique, Sesbania…

Bénéfices

Préservation de la biodiversité

Lutte contre le changement climatique

Renforcement du tissu économique local

Lutte contre l'érosion

Adaptation climatique